de ROFFI / martine roffinella

Biographie

« C’est une question d’hygiène comme de propreté : il faut changer d’avis comme de chemise », a dit Jules Renard.

Longtemps j’ai pensé que la place d’un.e écrivain.e n’était pas dans les médias, et qu’elle ou il devait consacrer son temps à construire une œuvre.

Quelque chose me paraissait incompatible, voire incongru, entre le fourmillement incessant de la Toile et la solitude que l’acte d’écrire implique.

M’étant enfin aventurée – non sans une certaine anxiété – sur ce Web obscur pour essayer de trouver un peu de lumière, je me suis vite aperçue qu’une grande richesse humaine et artistique y gravitait, autour d’une seule aspiration : le partage. Et cela m’a follement plu. La création de ce site en est la conséquence.

Qui suis-je au fait ?

Voyons voir : vers l’âge de douze ans, c’est-à-dire au siècle dernier, j’ai composé mes premiers poèmes dont certains ont été publiés dans de sympathiques revues un peu partout en France.

Puis vers l’âge de vingt-six ans, j’ai eu la chance d’être rapidement publiée, pour un premier roman paru aux éditions Phébus, Elle , lequel m’a valu d’être invitée par Bernard Pivot dans sa mythique émission « Apostrophes ».

Après cela, sont venues les années où j’ai compris peu à peu ce qu’écrire veut dire, enfin je crois – et il ne fut pas simple de tenter de choisir une voie/voix. Au point que finalement, eh bien ! je n’ai pas choisi. “C’est tout Roffi !” comme disent mes amis.

Dans ma bibliographie, le lecteur pourra donc être surpris, voire désarçonné, par la diversité des sujets que j’aborde et/ou par la palette de styles que j’emploie.

Bref, bien que résidant dans le Sud-Est, je suis un peu « à l’Ouest ». J’aime passionnément et déraisonnablement la littérature : c’est mon sang, mon oxygène, ma nourriture. Ma vie !

L’espace ouvert ici est celui de la folle authenticité, alliée à l’amour des mots et de celles et ceux qui les agencent pour notre plus grand bonheur.

Et comme la formation des images passe aussi par une perception immédiate et instantanée du Réel (réinventé cela va de soi), ce site offre également aux curieux la possibilité de regarder mon travail en photographie. Lequel aspire, comme en littérature, à débusquer les différentes strates d’un instant donné : montrer que nos yeux voient et lisent bien autre chose que ce qui se présente d’emblée à eux.

Alors, bienvenue sur ma planète un brin déjantée mais tout de même profondément respectueuse du Beau, sous toutes ses formes. Une planète classiquement insolente en somme !

P.-S. : je suis aussi prête-plume (CV sur demande > via la page Contact).